Résumé Historique

Bienvenue dans notre cathédrale Cette cathédrale est un bon exemple de l’oeuvre du célèbre architecte Auguste Welby Pugin.

1809: La cathédrale d’origine est terminée. Enniscorthy devient centre épiscopal du diocèse de Ferns.

1838: L’évêque James Keating (1738-1849) préside à la réunion qui décide que “le moyen le plus efficace d’élargir, d’améliorer et de réparer l’église” doit être adopté.

1839: Des réparations temporaires sont effectuées sur la cathédrale d’origine sous la direction du célèbre architecte Auguste Welby Pugin. Celui-ci prépare alors le plan d’une nouvelle cathédrale.

1843: L’évêque James Keating pose la pierre symbolique de la cathédrale de Pugin.

1846: On célèbre la première messe dans le choeur et les transepts.

1849: Mort de l’évêque Keating. Les travaux sur la nef étant terminés, l’édifice d’origine (autour duquel la nouvelle cathédrale avait été construite) est démoli.

1850: L’évêque Myles Murphy devient le premier évêque de Ferns à être consacré dans la nouvelle cathédrale. La tour centrale envisagée par Pugin est ajoutée.

1857: L’évêque Thomas Furlong engage J.J. McCarthy pour effectuer la décoration intérieure selon le plan de Pugin. Pearse & Sharpe fournissent l’autel principal. (Il est intéressant de noter que Patrick Pearse, grande figure du patriotisme irlandais, était le fils de cet artisan. Patrick Pearse s’est battu pour l’Indépendance irlandaise et est mort lors de l’insurrection de 1916). Le choeur et le sanctuaire étaient maintenant dotés d’un merveilleux retable et la grande fenêtre Est agrémentée de vitraux colorés.

1860: La cathédrale est bénie par l’évêque Thomas Furlong.

1871: La flèche est érigée mais la tour centrale et la flèche sont immédiatement démantelées car la structure n’est pas stable.

1873: Le père J.L. Furlong, Administrateur de la paroisse de St. Aidan, pose la croix sur la flèche reconstruite avec une version modifiée de la tour centrale de Pugin.

1885: La grande fenêtre Nord est agrémentée de vitraux en l’honneur de l’Immaculée Conception, entourée des saints patrons des paroisses et du diocèse. Les fenêtres des allées Nord et Sud sont également agrémentées de vitraux. Les stations du chemin du croix sont mises en place.

1894: L’orgue est remplacé.

1897: Le Comte de Portsmouth fait don du site sur lequel est construite la cathédrale à l’évêque de Ferns.

1915: La morgue et le baptistaire sont ajoutés au plan d’origine. Entre 1936 et 1945, le toit d’origine est remplacé pour cause d’humidité. Des sièges en chêne d’Autriche sont placés à l’intérieur de la cathédrale. La grande fenêtre Sud est agrémentée de vitraux en l’honneur du Christ glorifié. L’orgue est déplacé pour permettre au public de voir les vitraux. Les travaux intérieurs se terminent avec l’érection de nouvelles stations du chemin du croix pour remplacer les anciennes. En 1945, on avait achevé de payer les frais encourus pour ces travaux. L’année suivante, la cathédrale restaurée était enfin consacrée à Dieu par l’évêque James Staunton.

1970: Toutes les décorations au pochoir sont recouvertes de peinture blanche selon le style de l’époque.

1994: La cathédrale de St. Aidan est restaurée dans le style Pugin d’origine à base de couleurs, matériaux et techniques authentiques. Elle est désormais un magnifique exemple des nombreuses caractéristiques structurelles et décoratives du plus grand représentant de l’architecture ecclésiatique de la période du Renouveau gothique. Cette restauration aura coûté un million de livres irlandaises.

 

Our Parish